Découvrez la programmation 2014

Découvrez la programmation 2014

Les activités s’organisent autour de trois grands thèmes :
1) changements climatiques et énergie
2) nouvelles tendances et innovations sociales
3) outils d’action citoyenne et activités spéciales

Crédits photo : Fanny Lasselin

La Maison du développement durable a dévoilé aujourd’hui sa programmation Hiver et printemps 2014, qui propose, grâce à la collaboration de ses membres et partenaires, des activités novatrices auxquelles participeront des experts maitrisant des sujets brulants d’actualité.

Changements climatiques et énergie

La programmation 2014 s’ouvre avec en toile de fond l’exposition Contamination + Addiction de Michel Huneault, un essai photographique saisissant sur la catastrophe de Lac-Mégantic, présenté jusqu’au 5 février en collaboration avec l’arrondissement de Ville-Marie et la Fondation David Suzuki. Ces mêmes partenaires présenteront ensuite, du 18 février au 11 mars, l’exposition Désolation de Catherine Plaisance, une série de collages évoquant des paysages dévastés par des cataclysmes naturels ou transformés par des bouleversements climatiques. Des experts du Cercle scientifique David Suzuki participeront au vernissage ainsi qu’à la table ronde Changements climatiques, santé et milieux naturels qui clôturera l’exposition, le 11 mars.

Le 8 avril se tiendra, en collaboration avec le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec (RNCREQ), un panel d’experts visant à aider les décideurs du Québec à mieux définir les stratégies nécessaires à la prévention et la gestion des risques climatiques. Les sables bitumineux représentent-ils une opportunité ou une menace ? Pour répondre à cette importante question, la Maison du développement durable et Équiterre accueilleront la grande spécialiste anglophone de la Colombie-Britannique, Tzeporah Berman, le 5 février.

Un grand débat organisé avec COPTICOM le 27 mai permettra de déterminer si l’on peut réconcilier l'impératif de réduction des émissions de gaz à effet de serre avec une éventuelle exploitation de ressources pétrolières au Québec.

Nouvelles tendances et innovations sociales

Pour faire le point sur les moyens à prendre pour recycler les matières organiques de Montréal, la Maison et le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) constitueront une table ronde d’experts le 11 février prochain. Les deux organismes accueilleront également une série de deux événements-midi animés par des professeurs de l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQAM : le 25 février avec Éric Duchemin, L’apiculture urbaine à Montréal : du miel au reflet de la biodiversité mellifère des quartiers, et le 22 avril avec Louise Vandelac, Nanofoods : enjeux, impacts, évaluation et encadrement.

Les cocktails-conférences Cataléthique au menu les deuxièmes jeudis du mois s’intéresseront respectivement aux meilleures pistes pour travailler avec des collègues aux valeurs différentes, à l’importance de tenir compte de la biodiversité dans la responsabilité sociétale, à l’acceptabilité sociale comme condition de succès de projets en développement durable et aux politiques d’approvisionnement durable des magasins d’alimentation.

Outils d’action citoyenne et activités spéciales

Jusqu’au 8 mars, la Maison accueille l’installation artistique L’étourdisseur de Philippe Allard, une métaphore du 7e continent, cette immense et dense agglomération de particules de plastique qui flotte dans l’océan Pacifique Nord.

En réponse à l’invitation des Nations Unies qui a proclamé le 20 mars Journée internationale du bonheur en 2012, la Maison et Équiterre célébreront pour une première fois au Canada cette journée en accueillant un panel de discussion et une exposition de la photographe Martine Michaud (Mishô) ayant pour thème « Sur la route du bonheur national brut ».

Devant le succès de sa première édition qui avait attiré 4 200 festivaliers, la Maison proposera à la Nuit blanche de MONTRÉAL EN LUMIÈRE, le 1er mars de 20 h à 2 h, des activités artistiques et engagées, organisées en collaboration avec la Caisse d'économie solidaire Desjardins, Amnistie internationale, la Fondation David Suzuki, le Fonds mondial pour la nature (WWF Canada), le bistro Marius et le journal Métro.

Autre réussite réitérée en 2014, un Troc-tes-trucs Mode et culture, le 3 avril à 17 h. À cette activité d’échange de vêtements et de biens culturels s’ajouteront des ateliers créatifs organisés avec la Fondation David Suzuki, FEM International et la Fabrique éthique de Montréal, de même qu’une collecte printanière de vêtements, souliers et textiles usagés sous l’égide de Certex, entreprise d’économie sociale.

Du 15 avril au 6 mai, la Maison du développement durable accueillera, en collaboration avec l’Association des galeries d’art contemporain (AGAC) et l’arrondissement de Ville-Marie, dans le cadre de la foire d’art contemporain Papier14, l’exposition d’art contemporain Le Papier, une pièce de collection qui proposera une réflexion sur le potentiel créatif de ce médium.

Pour offrir des outils d’action aux citoyens, la Maison présentera, le 28 janvier, la conférence-midi Le recours collectif : une voie d'accès à la justice de Sylvie De Bellefeuille, avocate et conseillère budgétaire chez Option consommateurs. Le 25 mars, la PDG de Croque Paysage, Claudine Gascon, animera l’atelier-conférence Les plantes vivaces comestibles.

Visites guidées et ressources

Des visites guidées gratuites sont offertes par Hydro-Québec tous les vendredis à 14 h et à 17 h 30. La Maison offre aussi un parcours d’interprétation autoguidé et, grâce à une contribution de la Fondation Alcoa, des outils et des références sur le développement durable à l’accueil, au téléphone et en ligne. La Maison du développement durable est ouverte au public du lundi au vendredi, de 10 h 30 à 18 h, ainsi que les samedis, de 10 h à 16 h.

Pour consulter la programmation complète : www.lamdd.org
Pour s’inscrire gratuitement aux activités : www.lamdd.org/rsvp

Les émissions de gaz à effet de serre liées au transport des participants aux activités de la programmation 2014 sont compensées dans le cadre d’un partenariat avec Planetair. La Maison du développement durable tient à remercier les collaborateurs de cette programmation, l’arrondissement de Ville-Marie, le journal Métro, Novae, ainsi qu’Alcoa, partenaire principal à la programmation.

linkedin Google+